© 2023 par Poupée de son(s). Créé avec Wix.com

Crédits photos (arrière-plans) : Lara Herbinia

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean

Vous avez vu Lost ?

07/11/2019

Une fois n'est pas coutume, parlons théâtre. Mais théâtre musical en français (on reste dans le thème !), et même plus : « opéra de chambre en 3 actes », car ainsi se sous-titre « Ce qui vit en nous », le spectacle proposé à la Balsamine par Stéphane Arcas jusqu'au 9 novembre. Ames romanesques, s'abstenir. On embarque ici sur un ovni sombre et délirant. Aux confluents de Faust et de Dracula, dans le voisinage du cabinet du docteur Caligari, la scénographie nous installe un décor granuleux et sombre. Un sol noir, troublant, travaillé (plasticien à l'oeuvre!), des ampoules nues, et quelques cerveaux nimbés de lumière. Même le rideau (noir) est une bâche plastique géante, devant laquelle un espace ténu, à front de scène, contient tout l'univers du premier acte, parlé. Dans la suite, la musique occupe la scène. L'ensemble Besides, conduit par Martijn Dendievel, illustrent brillamment la pièce dans une composition de Baudoin De Jaer, créée pour l'occasion. Deux des comédiens, Sarah Théry et Xavier de Lignerolles, se révèlent chanteurs. Lyriques, s'il vous plait. Des mélodies fracassées, décousues, étranges comme le reste. Le texte ? Absurde, et drôle ! il décale constamment le propos de la mort et du souvenir, du rêve et de l'éveil, en questionnant l'endroit de la pensée, la fumée noire de la conscience, et quelques scénaristes de série américaine qui se fichèrent bien de nous à une certaine époque, autour d'un certain crash d'avion sur une ile déserte...

 

Vous n'avez pas tout compris ? Sans doute que moi non plus, pas encore. Mais si vous aimez être surpris, vous irez voir ce spectacle qui ne ressemble à rien de connu. Les artistes y sont époustouflants (appréciez la technique vocale pour porter ces textes-là, sur cette musique, en les interprétant dans le jeu d'acteur). Vous rirez, vous vous demanderez pourquoi, vous ferez peut-être quelques rêves à faire pâlir Freud de jalousie... mais vous ne serez déçus de rien.

 

 

 

Please reload

À l'affiche

François Bijou à la loupe

15/03/2019

1/3
Please reload

Posts récents

24/02/2019

20/12/2018

Please reload

Par tags
Please reload

Nous suivre
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square